­

Recherche

Mot clé
Ville
Artiste
Catégorie d’événement
Lieux
Musée Picasso, Antibes
Picasso et Romuald Dor de la Souchère, fondateur et conservateur du musée d’Antibes. Ouverture de l’exposition « Images de Jacques Prévert » Antibes, 6 août 1963. Photos Edward Quinn © edwardquinn.com ; © Succession Picasso, Paris, 2017.
Expositions

Bernard Pagès • La Colonne à la Mer

Permanent

Pour poursuivre la Promenade des Arts, une sculpture monumentale de Bernard Pagès, La Colonne à la mer, 1989 - 2017, a pris place sur les remparts face à la mer, au bas du musée Picasso, Antibes.

 


 


Les vacances de M. Pablo : Picasso à Antibes Juan-les-Pins, 1920-1946 • Musée Picasso

Du samedi 29 septembre au dimanche 13 janvier 2019

C’est en 1920 que Picasso commence à passer ses vacances d’été à Antibes Juan-les-Pins, où il retourne presque chaque année, à la même saison, jusqu’au début de la Seconde Guerre mondiale.

Il y fait des peintures et des dessins des villas où il séjourne avec sa famille ainsi que des estivants sur la plage, mais aussi de nombreuses études pour des tableaux qu’il exécute à l’atelier une fois rentré à Paris. Toutes ces œuvres baignent dans la lumière de la Méditerranée et témoignent du plaisir avec lequel l’artiste retrouve les rivages de la mer qui l’a vu naître. Ce sont cette familiarité et ce goût pour le territoire singulier de la Côte d’Azur qui l’inciteront à y revenir après-guerre, en particulier en 1946, séjour qui donnera naissance à la collection du musée d’Antibes, où l’artiste révélera davantage encore son affinité pour cette ville dans des compositions reflétant son passé classique et mythologique. Riche d’une centaine d’œuvres exécutées à Antibes Juan-les-Pins, l’exposition, et l’ouvrage qui l’accompagne, apportent un éclairage inédit sur ces vacances éminemment studieuses.

Picasso-Méditerranée, une initiative du Musée national Picasso-Paris « Picasso-Méditerranée » est une manifestation culturelle internationale qui se tient du printemps 2017 au printemps 2019. Plus de soixante-dix institutions ont imaginé ensemble une programmation autour de l’œuvre « obstinément méditerranéenne »* de Pablo Picasso. À l’initiative du Musée national Picasso-Paris, ce parcours dans la création de l’artiste et dans les lieux qui l’ont inspiré offre une expérience culturelle inédite, souhaitant resserrer les liens entre toutes les rives.

*Jean Leymarie, introduction au catalogue « Picasso et la Méditerranée », 1983.

Avec le soutien exceptionnel du Musée national Picasso-Paris à l’occasion du projet « Picasso-Méditerranée »


 


Chemins de traverse : un nouvel accrochage des collections

A partir du 5 février 2019

Outre la grande salle consacrée à Nicolas de Staël, avec son œuvre ultime, Le Concert, les visiteurs pourront retrouver les dernières acquisitions du musée, et des œuvres d’artistes de la collection moderne et contemporain du musée au rez-de-chaussée et au premier étage.


 


Fermeture du musée

- Du 15 au 20 janvier 2019 inclus fermeture total du musée

- Du 22 janvier au 3 février 2019 inclus : 1er étage fermé et second étage ouvert

- Réouverture totale : le mardi 5 février 2019


 

Evénements

 

Programme des visites et ateliers 
http://www.antibes-juanlespins.com/culture/activites-culturelles-et-pedagogiques

 


 


Conférence

10 janvier à 19h
Conférence par Jean-Louis Andral, commissaire.
Salle des Associations, Cours Masséna, Antibes.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.


 


Semaine de gratuité

Du mardi 5 au 10 février 2019

Entrée gratuite de 10 h à 13 h et de 14 h à 18 h


 

Lieu

Musée Picasso

Adresse

Montée Dor de la Souchère


 06600 Antibes
Accès

T 04 92 90 54 20
T. week-end : 04 92 90 54 26
F 04 92 90 54 21
musee.picasso@ville-antibes.fr
antibes-juanlespins.com

Ouvert tous les jours sauf les lundis, fermé le 1er mai.
du 16 septembre au 14 juin, de 10h à 13h et de 14 h à 18h
Du 15 juin au 15 septembre, de 10h à 18h.
Nocturnes en juillet et août, le mercredi et le vendredi jusqu'à 20h.

Accès aux personnes à mobilité réduite.

Plein tarif 6 €, tarif réduit 3 €.
Billet combiné : 10.00 €
(donnant accès à l’ensemble des musées municipaux et valable 7 jours consécutifs).
Gratuité pour les moins de 18 ans.

Histoire

Fondé sur l'ancienne acropole de la ville grecque d'Antipolis, le château Grimaldi fut habité à partir de 1385 par la famille monégasque qui lui donna son nom.

Professeur de français, grec et latin au lycée Carnot à Cannes depuis 1921, Romuald Dor de la Souchère crée la société des Amis du musée d’Antibes en mars 1924. En 1925, le château des Grimaldi est acheté par la ville d’Antibes avec le concours de soixante souscriptions lancées à l’initiative de la société des Amis. Le château devient ainsi le musée Grimaldi avec pour premier conservateur, Romuald Dor de la Souchère. Trois ans plus tard, le bâtiment est classé monument historique.

En septembre 1945, Pablo Picasso se rend au musée Grimaldi à l’occasion de l’exposition de peintures d’enfants anglais, organisée par le British Council, première exposition après les six années de fermeture due à la guerre.

En 1946 Pablo Picasso se voit offrir, par Dor de la Souchère, l'opportunité d'installer son atelier au château. À la suite de son séjour, Pablo Picasso laisse en dépôt à la ville d’Antibes : 23 peintures et 44 dessins. Parmi les peintures les plus célèbres : La Joie de vivre, Satyre, faune et centaure au trident, Le Gobeur d’oursins, La Femme aux oursins, Nature morte à la chouette et aux trois oursins, La Chèvre

En 1957, Picasso reçoit officiellement le titre de « Citoyen d’honneur de la ville d’Antibes » et en 1966, le Château Grimaldi devient le Musée Picasso.

Les œuvres de Nicolas de Staël présentées au musée témoignent du séjour du peintre à Antibes, de septembre 1954 à mars 1955. Durant cette période, il réalise aussi bien des natures mortes que des marines, des paysages ou des ateliers. Un premier don est consenti par sa veuve au musée Picasso après l’exposition consacrée à l’artiste en 1955. À partir de 1982, avec le concours notamment du Fonds régional d’acquisition pour les musées, la ville acquiert des œuvres importantes de sa dernière période, accompagnées de dessins de 1954.

En 2001, une donation effectuée par la Fondation Hans Hartung et Anna-Eva Bergman permet l’ouverture de deux salles, au rez-de-chaussée du musée. Un accrochage permanent propose un parcours dans l’œuvre de chacun de ces artistes sur plusieurs décennies.

La collection d’art moderne, commencée en 1951 par Dor de La Souchère, a été créée à partir de dons exceptionnels consentis par les artistes qui ont exposé au musée et par des acquisitions faites au cours des années par la ville d’Antibes. Des artistes importants appartenant aux grands courants de l’art des XXe et XXIe siècles sont représentés.

Sur la terrasse du musée Picasso est visible en permanence une remarquable collection de sculptures de Germaine Richier. D’autres artistes y sont représentés : entre autres, Joan Miró, Bernard Pagès, Anne et Patrick Poirier.

Comment mieux dire que son inventeur, la magie spécifique de ce bâtiment dont tout l’enjeu du projet de rénovation qui a pris forme en 2008, était qu’il préservât ce genius loci, d’abord si longtemps incarné par Dor de la Souchère, et maintenant cet esprit du lieu où se mêlent, dans une rare harmonie, temps anciens et modernité, architecture et paysage, mesure de l’homme et infini de l’horizon ?

Musée Picasso, Antibes
Picasso et Romuald Dor de la Souchère, fondateur et conservateur du musée d’Antibes. Ouverture de l’exposition « Images de Jacques Prévert » Antibes, 6 août 1963. Photos Edward Quinn © edwardquinn.com ; © Succession Picasso, Paris, 2017.